Cuisine indienne

La base de la cuisine indienne quotidienne comprend dhal. Dhal signifie des lentilles et d’autres légumineuses. C’est le secret de végétariens indiens, ce qui permet de manger complet sans manger de viande. Les légumineuses sont très riches en protéines qui sont absorbées mieux que des protéines animales. Les variétés multiples de Dhal et des épices vous permettent de cuire des milliers de repas.

Tous les haricots peuvent être transformés en purée. Dans la cuisine indienne il y a une énorme quantité de plats de purée.

Dans le restaurant indien, souvent on propose la nourriture qui s’appele thali. Thali ce sont de nombreux petits plats sur un plateau. Dans des petits bols on serve du riz, des légumes cuits et une variété de sauces ou des soupes. En plus, sur le plateau il y a des légumes frais, du pain, des fruits et des légumes verts. Souvent, les légumes sont placés sur des feuilles de banane et à la fin du repas il faut mâcher des feuilles de bétel avec des graines de fenouil ou de noix pour une bonne digestion. En Inde (en particulier dans la partie islamique) on mange uniquement par les mains ou par la main droite qui est considérée comme «propre».

Les galettes, le pain (le blé avec des légumes) du maïs, de la farine de petit pois avec l’oignon, la coriandre, les herbes et les épices est une autre base de la cuisine indienne. Les galettes est un repas quotidien qui remplace souvent un plat d’accompagnement.

Le mot « cuisine indienne » associe généralement avec «poivre, curry, riz, thé». La cuisine indienne est très intéressante, mais, bien sûr, la nourriture indienne est épicée. La cuisine indienne est impensable sans les épices et les herbes. C’est l’âme de la cuisine indienne, sa composante magique. Le climat chaud et les conditions de santé spécifiques ont forcé les Indiens d’ajouter plus de piment dans des plats pour la désinfection des aliments et pour la prévention des maladies intestinales. Le cumin, cardamome, coriandre, graines de moutarde, cannelle, curcuma, noix de muscade, clous de girofle, poivre noir, rouge et blanc sont tres populaires. Un mélange d’épices curry est la fierté de l’Inde. We recommend our.

En Inde, tout est divisé entre Nord et Sud. Les gens du Sud aiment les plats épicés, le riz, la viande de poulet et de chèvre, mais il y a beaucoup de gens qui sont strictement végétariens. Ils ne mangent pas de l’ail et de l’oignon, des tomates et des betteraves, parce que la couleur du jus ressemble au sang. La nourriture principale se compose des légumes, du riz, des poivrons, des lentilles. On utilise beaucoup de noix de coco pour des plats. En Inde les gens mangent beaucoup des haricots. Dans le nord, vous pouvez voir les plats typiques de l’Asie centrale (le riz, l’agneau rôti). Mais on ne mange jamais la viande de vaches. Une vache en Inde est un animal sacré.

La caractéristique du nord de l’Inde est l’utilisation du blé. Le blé est utilisé dans le nord aussi activement que le riz dans le sud. Parmi les plats célèbres du nord on peut nommer le poulet mariné aux herbes et cuit au tandoor. Dans le Nord, on mange beaucoup de pain.

Un des plats les plus populaires en Inde est une soupe épaisse à base de lentilles écrasées avec des légumes et du yogourt au curry.

Parmi les boissons, le plus populaire est le thé noir.