Cuisine brésilienne

La cuisine du Brésil est une riche mosaïque de cuisines régionales, dont chacune est très différente des cuisines des régions voisines. Donner le portrait général de la cuisine brésilienne, qui peut être un exemple pour toutes les régions du pays, il est presque impossible. Pour saisir l’essence de la cuisine brésilienne, il faut savoir plus de chacune de ses régions.

La cuisine de chaque région a ses propres caractéristiques, qui ont été formés par l’histoire et par la géographie. Chaque région a des plats typiques qui sont préparés tous les jours et des plats qui sont préparés des journées spéciales et des jours fériés.

Par exemple, dans le nord du Brésil des plats suivants sont populaires: tacacа no tucupi c’est un mélange de pâte et de farine de manioc avec la sauce, des secs crevettes et jumbo (une plante); munguza ce sont des grains de maïs avec de petits morceaux de noix de coco; des bananes vertes râpées et cuites au lait; guisado de tartaruga c’est une tortue cuite; pato no tucupi ce sont des tranches de canard cuits dans une sauce épaisse avec l’ajout d’herbe qui brûle dans l’estomac quelques heures après un repas; les poissons et les crabes cuits dans une sauce.

Dans le nord-est, d’autres plats sont connus: carne de sol c’est une viande salée et séchée au soleil; l’homard au lait de coco; la poisson cuite avec de noix et de lait de coco; des crevettes fraîches cuites avec des herbes (coriandre, oignon, poivre, citron, lait de coco, huile de palme); хinxim de galinha c’est un plat qui a des racines africaines et qui se compose de poulet cuit dans une sauce aux arachides, aux noix de cajou, aux crevettes séchées, au gingembre; frigideira c’est un plat de poisson grillée et des crustacés dans la pâte de l’œuf et du lait de coco, cuit dans un pot d’argile.

Dans l’ouest du Brésil on prepare lombo de porco c’est un rôti de porc; Jacare c’est un plat des alligators; раo de queijo c’est un pain de manioc frais et du fromage. Dans le sud-est, les gens mangent du couscous à base de farine de maïs et de crevettes séchées; une morue séchée; des sardines grillées.

Mais on peut nommer un plat le plus caractéristique de tous les plats brésiliens. C’est feijoada. Il est fait avec des haricots, de la viande, des épices, de la farine manioc, et il est servi avec du chou, des tranches d’orange, de la sauce au poivre et avec du riz.
Traditionnellement une boisson nationale caipirinha est servie à feijoada. Elle comprend cachasa (vodka à base de canne à sucre, de citron et du sucre).

Autre plat national du Brésil: churrasco ce sont des tranches de boeuf sur une tige de métal qui sont grillés à l’air. Il faut manger ce plat avec la sauce des tomates, l’oignon, le poivre, le vinaigre, l’huile d’olive et le sel. Sarapaten c’est une foie ou un coeur de porc préparé avec du sang animal frais, puis on ajoute les tomates, les poivrons et les oignons et on le cuit ensemble. Vatapa ce sont des morceaux de poisson coupés avec des fruits de mer, cuits dans le beurre avec du jus de noix de coco et des tranches de pain; servi avec du riz blanc. Moqueca c’est un bouillon de fruits de mer aromatisé par le lait de coco. Caruru ce sont des crevettes marinés avec des oeufs, l’oignon, des poivrons.

Les produits ordinaires de la cuisine brésilienne sont les haricots noirs, le riz, le lait de coco, l’huile de palme, le manioc, le poulet, le boeuf, le porc, des saucisses, des crevettes, des fruits de mer, farofa (un mélange de farine et de l’huile), les pâtes, le fromage, la courge, les tomates.

Le café est une boisson appréciée dans le monde entier, mais il n’y a pas d’autre pays où la valeur du café serait plus important qu’au Brésil.